Lean > LeReseau > LeForum > PoolStock    Changements récents | Index | Recherche | Go
  • Accueil
  • Le Projet
  • Actualités
      Lettres J Womack
      Lettres D Jones
      Gemba Coach
  • Publications
      Bibliographie
      GlossaireLean
  • Présentations
  • Le Réseau
      AnnuaireDuLean
      Formations
      Stages/Emplois
      FoireAuxQuestions
      Club des traducteurs
  • Videos
  • Beta-Services
      Recherche
      Achat de livres
      Carte du lean
  • Séminaires
  • RSS

  • Lettre d'information

    - Pour être tenu(e) au courant des nouveautés du Projet Lean Entreprise, laissez-nous votre adresse électronique :

    Projet Lean Entreprise
    Département SES
    Télécom Paristech
    46 rue Barrault
    75634 PARIS Cedex 13
    Tél. 01 45 81 71 13

    Contact mél
    Se rendre à Télécom Paristech

    Toutes les rubriques
    Admin
    Bonjour,

    Si on place le heijunka box au niveau de la zone prépa camion, comment faire pour gérer le pool stock avec les cartes kanban?

    1. Dans la méthode OMCD, le heijunka box est situé près de la zone de préparation camion et approvisionné à partir des shop stock. 2. Les cartes dans le heijunka box correspondent à la demande réelle du client. 3. Par rapport à un PDP lissé, si la demande du client est supérieure à celle du programme, on tire sur un pool stock, et si elle est inférieure, on approvisionne le pool stock de manière à envoyer un signal lissé à la production.

    Je ne visualise pas le retour des cartes du pool stock vers la production. Deux questions:

    1. Les cartes "supplémentaires" sont-elles mise dans une ligne spéciale du séquenceur, ou dans les lignes des références avec une autre couleur? 2. Si on tire une carte dans le pool stock, quel est le circuit du production instruction kanban correspondant?

    Comme d'hab, ça doit être tout simple, mais je ne le visualise pas bien! Des conseils?

    Merci, et à bientôt,

    Michael - 24/04/2004


    Les cartes de pool stock placées dans le séquenceur, donnent l'instruction : 1)soit d'aller chercher un container dans le pool stock pour le placer dans la zone de prépa camion. 2) soit d'aller dans le shop-stock (ou pied de ligne) et de mettre le container dans le pool stock

    Dans le cas 1,le kanban (spécial pool stock)qui se trouve sur le container du pool stock n'est pas un kanban de production mais est récupéré et accroché sur un tableau séparé qui sert à connaitre le niveau du pool stock. Sur ce tableau,placé à coté du séquenceur, il y a autant de crochets que de containers possibles dans le pool stock. Quand aucun kanban n'est accroché sur le tableau, celà veut dire qu'ils sont tous sur les containers du pool stock. Le pool stock est donc plein. A l'inverse, si tous les kanbans de pool-stock sont accrochés sur le tableau, celà indique qu'il n'y a plus rien dans le pool stock.

    Dans le cas 2, le withdrawal kanban((le spécial pool stock), sera posé sur le container au moment ou on mettra ce dernier dans le pool stock. C'est celui qu'on retrouvera dans le cas 1.

    Seuls les containers du shopstock possèdent un Prod. Inst. Kanban (PIK). Donc la relance en production ne se fera que dans le cas N°2

    Dans le cas 1, La relance se fera de façon lissée en ré-utilisant les kanbans du tableau de suivi du pool stock. Au niveau du séquenceur, on distinguera les 2 fonctions du kanban spécial pool stock en plaçant à l'un d'entre eux un repère bien visible mais amovible qui indiquera au cariste si c'est à prélever du shop stock ou du pool stock

    Alain Prioul - 25/04/2004 - 06:43


    Je visualise bien le fonctionnement décrit ci-dessus, mais lorsque nous n’avons pas la place physique pour avoir 2 stocks bien séparés (shop stock et pool stock) comment peut on faire ? Je vous propose une solution ci-dessous. Cette solution vous paraît elle intéressante à mettre en place ou existe t’il d’autres solutions plus intéressantes?

    Comme nous sommes obligés d’avoir un seul stock physique pour le shop stock et le pool stock, nous pouvons différencier ces stocks en mettant les 2 types de cartes kanban dans deux pochettes séparées près du séquenceur.

    Exemple :

    dessin1.jpg

    Avant de stocker le container nous prenons le kanban (PIK) que nous mettons dans la pochette Kanban shop stock. Ensuite le principe est le même que dans votre explication.

    Marc Mercier –14/08/2004


    Je déconseille de ne pas séparer les stocks! Le shop stock doit être l'image des dysfonctionnements de la ligne de production et non pas être influencé par les fluctuations du client. Ce point de management visuel est fondamental dans le pull system. Dautre part, La réunion des deux stocks se traduit par un shop stock plus grand et donc des manutentions systématiquement plus longues.

    Il faut séparer physiquement les stocks!


    Je pense comprendre le principe, qui semble interessant. Néanmoins : - quid du FIFO ? - Quid des reprises de charge ?

    Christophe 10/12/2004


    oui, c'est vrai, le FIFO pur n'est pas respecté. Mais, bon, le "pool stock" n'est pas un lieu de stockage à proprement parler. Il ne s'agit pas d'y garder des pièces plus de quelques jour. Dans un flux tiré qui fonctionne, les variations sont de plus ou moins un ou deux conteneurs. Au-delà de cela, on se trouve dans des situations de variations client non contrôlées, et on a plutôt intérêt à s'orienter vers un "supermarché", ce qui pose de réels problèmes de lissage au niveau de la production. N'oublions pas que le "tiré" fonctionne différemment selon si on est dans un cas de figure de grand volume et peu de variations, où on est alors en stock replenishment, ou alors de petits volumes peu fréquents où on essaye de travailler en "made to order".

    Le principe de base est que le stock doit couvrir les variations et que les modes de stockage physique doivent correspondre au type de problèmes que cela couvre. le pool stock est un mécanisme qui permet d'avoir un flux très tendu entre le client et le fournisseur (plusieurs camions par jour) et correspond à de petites variations de demandes d'un camion à l'autre. Le nombre de caisses dans ce flux est petit, tant au niveau du pool stock que du shop stock, donc si le FIFO est respecté dans le pool stock, même si on est pas en pur FIFO sur l'ensemble du flux, le problème n'est pas bien grave en pratique.

    Si, au contraire, la demande a une telle variabilité qu'il faut effectivement "stocker" des pièces, comme pour des prises d'avance, etc. dans ce cas, il ne s'agit pas de le faire avec un pool stock, mais d'accepter d'avoir un stock de produits finis en "supermarché" et de se poser les deux questions de flux suivantes: - comment réguler les sorties de ce stock vers les camions de livraisons - comment signaler la reconstitution (ou constitution) de ce stock par la production tout en lissant les instructions de production

    La démarche globale est sensiblement la même: 1. on se met les stocks qu'il faut pour pouvoir livrer le client 2. on créée des emplacements physiques de stock qui correspondent à des causes de stock distinctes et qui permettent de maîtriser ce stock 3. on réduit ces stocks en (a) lissant les entrées et sorties: petits approvisionnements plus fréquents et (b) en lissant les instructions de production pour ne pas déstabiliser la production

    Par contre, chaque technique correspond a des problèmes bien spécifiques et ne s'applique pas généralement.

    Michael 11/12/04

    Page PoolStock . { Éditer | Attacher un fichier | Pages liées | Version imprimable | Versions }
    Page mise à jour le 2006-02-27 parMain.GodefroyBeauvallet
    Parents: WebHome > LeReseau > LeForum
    Les contenus de ce site restent la propriété de leurs auteurs respectifs.
    Lean.PoolStock moved from Lean.PoolStrock on 2004-12-11 - 17:22 by GodefroyBeauvallet - put it back