TWiki . Lean . PremieresPistesPourAppliquerLeLeanAuDeveloppement


Editorial - Premières pistes pour appliquer le Lean au développement

Appliqués avec détermination, les principes du lean ont en production un impact qui n'est plus à démontrer. L'exemple de Tokheim est particulièrement impressionnant : en appliquant rigoureusement la notion de Takt Time, l'usine de Grentheville a réduit son temps de traversée (lead time) de 9 jours à 3,5, amélioré son taux de service de 85% à 98% et réduit ses stocks de 600 000 à 240 000 euros. Ce succès a justifié tant leur intervention au séminaire « Lean en France IV » en octobre dernier que l'article très positif que leur a consacré le magazine L'Usine Nouvelle en février.

Toutefois, près des deux tiers des coûts d'un produit industriel sont fixés lors de la conception, et les gains que l'on peut obtenir en appliquant le lean en production sont limités par le processus de conception : un produit mal conçu restera plus cher à produire qu'un produit bien conçu, même après des années de kaizen ; et les améliorations proposées par la production grâce au lean ont toutes chances de rester lettre morte si le processus de développement est incapable de les intégrer. C'est pourquoi les véritables enjeux pour devenir ou rester compétitif sur les marchés globaux résident dans l'application des méthodes lean aux processus de développement.

Comme en production, les résultats de Toyota, l'entreprise référence en lean, sont spectaculaires dans le domaine du développement -- et pourtant mal compris. Le Projet Lean Entreprise s'intéresse à ces questions depuis sa fondation, ce qui a permis d'obtenir plusieurs premiers acquis :

Dans le cadre de ces recherches, le Projet Lean Entreprise a organisé le 17 février 2006 une première rencontre sur les expériences françaises d'application du lean aux processus de développement. Les présentations ont permis de mettre en exergue quatre pièces du puzzle :

Certes, ces expériences et ces premières recommandations ne sont que l'embryon d'une réflexion sur le lean dans le développement. Elles rejoignent les recommandations de James Morgan, qui observe les tentatives américaines en la matière. Pour lui, les deux clefs semblent être :

Le développement est un continent largement inexploré par les exégètes du lean et la connaissance des principes de base du lean dans le développement est encore très peu développée. C'est pourquoi, comme le fait encore remarquer James Morgan, il est essentiel de multiplier les tentatives et les approches pour clarifier ce qu'est le « lean development ». Nous serions très heureux que vous nous fassiez partager les vôtres !

(7 mars 2006)


Les anciens éditos

----- Revision r2 - 2007-06-21 - 08:07:56 - GodefroyBeauvallet
Les contenus de ce site restent la propriété de leurs auteurs respectifs.