TWiki . Lean . SystemeLeanLeanThinkingEnFrancais


Editorial - Système Lean : Lean Thinking en Français

Le lean, une affaire d'américains ? Pas du tout. Village Mondial publie une nouvelle édition de Lean Thinking, l'ouvrage référence de Jim Womack et Dan Jones en Français sous le titre de Système Lean: penser l'entreprise au plus juste . A l'occasion de cette réédition, Jim et Dan nous ont demandé d'écrire une préface donnant un aperçu du lean en France. Il ressort des recherches menées à cette occasion et de celles du Projet Lean Entreprise qu'un ouvrage similaire aurait pu être écrit en s'appuyant sur des exemples d'entreprises françaises !

En effet, au début des années quatre-vingt, Renault et PSA étaient déjà partenaires du premier programme "futur de l'automobile" du MIT - que pilotaient Jim Womack et Dan Jones. Et c'est lors d'une visite de l'usine Renault de Flins, penchés sur les plans des ateliers, que les auteurs se sont pour la première fois interrogés sur la manière de construire un benchmark global des usines automobiles dans le monde. Les résultats de ce benchmark, établis dans le cadre du "Programme automobile international" du MIT, ont été diffusés dans le spectaculaire Système qui va changer le monde - en 1990 en langue anglaise, en 1994 pour la version française. C'est le très grand succès international de ce premier ouvrage qui a fait connaître le système Toyota au grand public.

De surcroît, si les notions de juste-à-temps et de kaizen se sont rapidement développées aux Etats-Unis, tout particulièrement grâce au charisme de Masaaki Imai, c'est en France, en revanche, qu'ont été menées les premières tentatives d'appliquer le lean comme un système complet d'organisation de la production plutôt que comme une boîte à outils soit de productivité, soit de "management participatif".

En 1997, en visitant une usine Valeo au Pays de Galles, Jim Womack et Dan Jones ont découvert ce qui est de leur point de vue l'un des tout premiers exemples réussis d'application systématique du TPS à un groupe d'usines hors de la sphère Toyota. Ils ont été heureusement surpris de constater que le lean n'y était pas traité comme une simple boîte à outils permettant des petites améliorations locales, avec un impact souvent plus anecdotique que financier, mais comme un véritable système d'entreprise voué à transformer le fonctionnement et la performance du groupe : le Système de Production Valéo, calqué sur le Toyota Production System.

Aujourd'hui, de très nombreux groupes industriels présents en France se sont engagés dans la voie du lean, du secteur ferroviaire aux cosmétiques en passant par la chimie, les revêtements de sol ou la métallurgie. Au total, l'état du "Lean en France" n'a pas tant à envier que cela à ses homologues internationaux : on trouve à la fois une implantation de référence (Toyota Valenciennes-Onnaing), quelques implémentations de grande ampleur et réussies dans divers domaines industriels... Et un large ensemble de chantiers en cours et/ou aux résultats plus mitigés.

C'est que réussir la mise en œuvre du lean n'est pas une tâche aisée. Il ne suffit pas de déléguer un "programme" à des consultants, de fixer des objectifs de productivité au management et d'attendre les résultats. Le lean est une discipline industrielle qui ne s'acquiert que par la pratique et la persistance. Il ne s'agit pas simplement de "techniques" mais d'une méthode globale de management qui permet de maintenir l'entreprise sous tension créative pour générer toujours plus de valeur en éliminant les gaspillages. Pour ceux qui l'ont appliqué avec succès, le lean est autant une attitude qu'un savoir-faire.

Au fur et à mesure que la dimension "système" est prise en compte, la perspective lean embrasse toutes les fonctions de l'entreprise. Les conséquences pour la production sont bien connues, mais le lean transforme également :

Cette extension est l'un des faits marquants de l'évolution du lean dans ces dernières années. Comme le dit Jim Womack, "le champ d'activité de nombreux spécialistes lean du monde entier se déplace de l'usine vers le bureau et vers les entreprises de services." Cette évolution conduit, depuis environ un an, à un fort regain d'intérêt symbolisé par la mode actuelle du "lean 6 sigma", qui tente de fusionner les acquis du lean avec les méthodes "6 sigma". Si la pertinence de cette appellation reste à démontrer, elle témoigne bien du retour au premier plan du "lean" en France comme moyen d'améliorer qualité et productivité. Un nouveau flux d'ouvrages est également apparu (la nouvelle édition de Système Lean, bien sûr, mais également Objectif Lean, écrit par des consultants de

McKinsey
spécialistes du lean).

Ce regain d'actualité est particulièrement propice à la troisième séance du séminaire "Lean en France", qui se tiendra le 28 avril 2005 à Télécom Paris. Nous aurons la chance de pouvoir écouter Jim Womack et Dan Jones, qui présenteront leurs travaux récents sur la "consommation lean" et leur article récemment publié "Lean Solutions". Nous espérons vous y voir nombreux !


Les anciens éditos

----- Revision r1 - 2005-05-25 - 15:54:30 - GodefroyBeauvallet
Les contenus de ce site restent la propriété de leurs auteurs respectifs.